hormone


hormone

hormone [ ɔrmɔn; ɔrmon ] n. f.
• 1911; en angl. (1905); du gr. hormôn « exciter »
Substance chimique élaborée par un groupe de cellules ou un organe, et qui exerce une action spécifique sur un autre tissu ou un autre organe. Les hormones sont généralement sécrétées par des organes de structure glandulaire ( glande; endocrine) et transportées par le sang. Hormones hypophysaires (gonadotrope, ocytocine, stimuline, vasopressine). Hormones thyroïdiennes ( thyroxine) , parathyroïdiennes ( parathormone) . Hormones des glandes surrénales ( adrénaline, cortisone) . Hormones pancréatiques ( insuline) . Hormones mâles ou androgènes ( androstérone, testostérone) ; femelles ( folliculine; progestérone) . Rôle des hormones dans l'organisme. Hormones de croissance; de la gestation; métaboliques. Troubles dus aux excès ou insuffisances d'hormones. Traitement par les hormones. hormonothérapie; opothérapie.
Hormones végétales ( phytohormone) , sécrétées par les plantes et agissant sur leur développement ( auxine) .
Produit de synthèse à effet semblable à celui des hormones naturelles. Accélérer la croissance d'un animal en le traitant aux hormones (fam. hormoner v. tr. <conjug. : 1> ). Poulet, veau aux hormones.

hormone nom féminin (anglais hormone, du grec hormân, exciter) Substance sécrétée par une glande endocrine, libérée dans la circulation sanguine et destinée à agir de manière spécifique sur un ou plusieurs organes cibles afin d'en modifier le fonctionnement. Substance sécrétée par une plante et qui agit sur sa croissance (auxine), sa floraison, etc. ● hormone (expressions) nom féminin (anglais hormone, du grec hormân, exciter) Hormone antidiurétique, hormone sécrétée par l'hypothalamus et stockée dans l'hypophyse, qui diminue le volume d'eau des urines et provoque une vasoconstriction. Hormone antimüllérienne, hormone produite durant la vie intra-utérine par les cellules de Sertoli situées dans les testicules. Hormone chorionique gonadotrophique, hormone sécrétée principalement par le placenta durant les premiers mois de la grossesse. Hormone folliculostimulante, hormone hypophysaire intervenant dans la maturation des follicules ovariens chez la femme et dans la formation des spermatozoïdes dans les tubes séminifères chez l'homme. Hormone hypothalamique, hormone sécrétée par l'hypothalamus et destinée à réguler la production des hormones hypophysaires. Hormone lutéinisante, hormone hypophysaire intervenant dans la synthèse des androgènes ovariens chez la femme et de la testostérone chez l'homme. Hormone thyroïdienne, hormone synthétisée par la glande thyroïde et utilisée dans le traitement de dysfonctionnements thyroïdiens.

hormone
n. f.
d1./d BIOL Substance produite par une glande endocrine et transportée dans le sang vers l'organe cible où elle agit.
d2./d BOT Hormones végétales (ou phythormones): nom donné abusivement aux facteurs de croissance des végétaux.
Encycl. Biol. - Les hormones ont des structures chimiques très variées et dérivent du cholestérol, des protides, des acides aminés, etc. Projetées dans le torrent circulatoire, elles y agissent à des concentrations infimes. En effet, toute hormone se conduit comme un messager transmetteur d'une information à laquelle sont seules sensibles les cellules pourvues de récepteurs membranaires spécifiques ou de protéines cytoplasmiques capables de véhiculer la molécule hormonale informative. Selon la nature chimique de l'hormone, la transmission de l'information à la cellule cible peut être schématisée par trois mécanismes différents: - les acides aminés, leurs dérivés et les petites molécules organiques diverses (thyroxine, adrénaline, par ex.) se fixent sur la face externe de la membrane cellulaire au niveau de récepteurs membranaires spécifiques, où leur simple présence détermine sur la face interne de la membrane la synthèse d'A.M.P. cyclique responsable d'une stimulation métabolique générale de la cellule. L'action de l'hormone est par conséquent indirecte. - Les hormones polypeptidiques ont, à l'intérieur de la membrane cellulaire, un intermédiaire enzymatique qui induit la formation d'A.M.P. cyclique (V. adénosine-phosphate) sur la face interne de la membrane. - Les hormones stéroïdes (hormones sexuelles) traversent directement la membrane cellulaire des cellules cibles. La molécule d'hormone se lie à l'intérieur du cytoplasme à une protéine spécifique et devient, après cette liaison, directement active pour modifier la transcription des gènes sur l'A.R.N. messager.

⇒HORMONE, subst. fém.
MÉD., PHYSIOL. Substance chimique élaborée par une glande endocrine (ou un groupe de cellules à fonction endocrine), déversée dans le sang circulant qui la transporte vers un appareil récepteur où elle déclenche une réponse spécifique, intervenant ainsi dans l'équilibre physiologique et psychologique de l'individu (cf. cortical, -ale, -aux B 2). L'hypophyse (...) entre la première en fonction; ses hormones stimulent la glande thyroïde (...) et l'hormone thyroïdienne, à son tour, détermine le changement du têtard en grenouille (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 47). De nombreuses hormones génitales ont pu être isolées de la cortico-surrénale, qu'il s'agisse d'hormones mâles les plus abondantes ou d'hormones féminisantes comme la folliculine et la lutéine (QUILLET Méd. 1965, p. 495) :
L'action physiologique d'une hormone est conditionnée par l'état sous lequel elle existe dans l'organisme (...) elle est souvent la conséquence du déclenchement d'une série de sécrétions hormonales dont la dernière produit l'effet observé.
J. VERNE, Vie cellul., 1937, p. 164.
SYNT. Hormone femelle, folliculinique, génitale, gonadotrope, hypophysaire, lactogène, lutéinique, masculinisante, œstrogène, ovarienne, parathyroïdienne, sexuelle, somatotrope, surrénale, testiculaire; hormone de croissance; carence, déficit, excès, (hyper)sécrétion d'hormone; synthèse d'une hormone; doser, sécréter une hormone.
P. anal. Hormone végétale. Substance chimique produite en une quelconque partie d'une plante, puis transférée dans une autre partie où elle déclenche un processus physiologique spécifique (d'apr. Encyclop. Sc. Techn. t. 6, 1971, p. 693). Synon. phyt(o)hormone. La découverte des hormones végétales, chapitre nouveau de la biologie contemporaine (Hist. gén. sc. t. 3, vol. 1, 1961, p. 468).
REM. 1. Hormone, premier élém. de compos. sous la forme hormono-. a) Hormonogène (v. -gène, élém. formant rem. 1). b) Hormonothérapie, hormonologie, subst. fém. Science des hormones (v. hormonal, -ale, -aux rem. a, BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 759). 2. Hormone, dernier élém. de compos. a) Parathormone, subst. fém. ,,Hormone sécrétée par les glandes parathyroïdes et qui joue un rôle essentiel dans le maintien de l'équilibre phospho-calcique de l'organisme`` (Méd. Biol. t. 3 1972). b) Phyt(o)hormone, (Phythormone, Phytohormone)subst. fém. (v. hormone p. anal.).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1911 (Lar. mens., p. 10). Empr. à l'angl. hormone, terme proposé par W.M. Bayliss et E.H. Starling (1904, Encyclop. brit.; cf. aussi attest. de E.H. STARLING en 1905 ds NED Suppl.2) et formé sur le part. prés. du verbe gr. « mettre en mouvement, diriger » avec assimilation de la finale au suff. des termes de chim. -one. Fréq. abs. littér. : 50.

hormone [ɔʀmon; ɔʀmɔn] n. f.
ÉTYM. 1911; angl. hormone (Bayliss et Starling), 1904; du grec hormân « exciter »; cf. hormonique (pilules hormoniques), Lémery, 1738.
Substance chimique élaborée par un groupe de cellules ou un organe et qui exerce une action spécifique sur d'autres tissus ou d'autres organes. || Les hormones sont généralement sécrétées par des organes de structure glandulaire ( Glande; endocrine, cit. 1) et transportées par le sang (dans les organismes possédant une circulation sanguine). || Hormones hypophysaires : intermédine, ocytocine, et surtout hormones sécrétées par le lobe antérieur de l'hypophyse : hormones somatotrope, cétogène, diabétogène, stimulines (hormones thyréotrope, pancréatotrope, etc., et gonadostimulines). || Hormones thyroïdiennes, parathyroïdiennes. Thyroxine; et aussi parathormone. || Hormones des glandes surrénales : médullo-surrénales ( Adrénaline); cortico-surrénales (aldostérone, corticostérone, cortine, cortisone). || Hormones pancréatiques ( Insuline). || La sécrétine, hormone découverte dans la muqueuse duodénale.Hormones sexuelles, génitales. || Hormones mâles (ou androgènes), élaborées par le testicule (androstérone, testostérone). || Hormones femelles, élaborées par l'ovaire (folliculine ou œstrone, œstrine; œstriol; œstradiol; progestérone ou lutéine). || Hormones gonadotropes (cit.), sécrétées par le lobe antérieur de l'hypophyse (gonadostimulines et prolans A et B; ocytocine; prolactine, galactine).Nature chimique des hormones : hormones protidiques, lipidiques.Rôle des hormones dans l'organisme (→ Morphogène, cit.) : influence des hormones sur la croissance. || Hormones de croissance. || Rôle des hormones dans les métamorphoses des batraciens, des insectes (hormones métaboliques). || Hormones de la gestation (cit. 3) : folliculine, progestérone, prolans; hormones de la parturition : ocytocine; hormones de la lactation : prolactine… || Rôle des hormones dans le fonctionnement du système nerveux. || Influence des hormones sur le comportement (instincts et psychisme).Troubles dus aux excès ou insuffisances d'hormones, maladies thyroïdiennes (goitre, myxœdème, maladie de Basedow), parathyroïdiennes; diabète pancréatique, troubles sexuels, cachexie, infantilisme, nanisme, acromégalie, gigantisme.Traitement par les hormones. Hormonothérapie, opothérapie. || Utilisation des hormones dans les techniques contraceptives (pilule, etc.).
0.1 La fin du XIXe siècle sera marquée par une découverte capitale (…) celle des hormones. On désigne sous ce nom des substances chimiques sécrétées par certains tissus et capables d'agir, en se diffusant, sur d'autres tissus situés à plus ou moins grande distance. Le rôle de ces substances actives et diffusibles, qui établissent, en somme, la liaison d'un point à un autre de l'organisme, apparaît aujourd'hui d'une extrême importance, puisque nous les voyons intervenir dans tous les grands phénomènes de la vie (nutrition, croissance, organisation embryonnaire, développement, métamorphose, différenciation sexuelle, maturité génitale, etc.), et chez tous les êtres vivants, aussi bien chez les Invertébrés que chez les Vertébrés, chez les plantes que chez les animaux.
Jean Rostand, Esquisse d'une histoire de la biologie, p. 185.
1 (…) les caractères sexuels secondaires, ceux-ci étant déterminés par l'action de substances chimiques, ou hormones, qu'élabore la glande génitale, et qui, passant dans le milieu humoral, influencent l'organisme tout entier.
Jean Rostand, l'Homme, VI, p. 92.
2 (…) les hormones peuvent avoir des constitutions et des propriétés chimiques extrêmement variées (…) nous ignorons encore quelle est la nature exacte (…) de l'action qu'elles exercent dans l'intimité même des cellules. Il est probable que lorsque ces actions seront mieux connues, certaines hormones se rangeront dans des groupes biochimiques existant déjà par ailleurs (…) Le nom d'hormones est souvent une étiquette provisoire, dont on abuse peut-être un peu trop aujourd'hui.
Pierre Rey, les Hormones, p. 14.
tableau Noms de remèdes.
Bot. || Hormones végétales (ou phythormones), sécrétées par les plantes et agissant sur leur développement, sur leur croissance ( Auxine).
Produit de synthèse à effet semblable à celui des hormones naturelles. || Utilisation des hormones pour accélérer la croissance des animaux domestiques (sous forme d'injections, d'implants [pellets]).Fam. || Poulet, volaille aux hormones, traité(e) aux hormones, lors de l'élevage (pour accélérer la croissance).
3 Du poulet, mais aux hormones. Ce devait être blanchâtre et filandreux.
Claude Courchay, La vie finira bien par commencer, p. 37.
DÉR. Hormonal, hormoner.
COMP. Hormonogène, hormonogenèse, hormonologie, hormonopoïèse, hormonothérapie. — Antihormone, nécrohormone, neurohormone, parathormone, phéro-hormone, zoohormone.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hormone — Hormone …   Deutsch Wörterbuch

  • Hormone — Hor mone (h[^o]r m[=o]n), n. [From Gr. orma ein to excite.] 1. (Physiological Chem.) A chemical substance formed in one organ and carried in the circulation to another organ on which it exerts a specific effect on cells at a distance from the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Hormone — Hormone, der interzellulären und bisweilen auch der intrazellulären Kommunikation dienende, von endokrinen Organen oder Einzelzellen gebildete Botenstoffe der Metazoen, die spezifische Funktionen von Zielzellen regeln. Die klassische Definition,… …   Deutsch wörterbuch der biologie

  • hormone — (n.) 1905, from Gk. hormon that which sets in motion, prp. of horman impel, urge on, from horme onset, impulse, from PIE *or sma , from root *er to move, set in motion. Used by Hippocrates to denote a vital principle; modern meaning coined by… …   Etymology dictionary

  • hormone — ► NOUN ▪ a substance produced by a living thing and transported in tissue fluids to specific cells or tissues to stimulate them into action. DERIVATIVES hormonal adjective. ORIGIN Greek horm n setting in motion …   English terms dictionary

  • hormone — [hôr′mōn΄] n. [< Gr hormōn, prp. of horman, to stimulate, excite < hormē, impulse < IE base * ser , to stream > Sans sará , fluid, L serum, whey] 1. a substance formed in some organ of the body, as the adrenal glands, the pituitary,… …   English World dictionary

  • hormone — hormonal, hormonic /hawr mon ik, moh nik/, adj. /hawr mohn/, n. 1. Biochem. any of various internally secreted compounds, as insulin or thyroxine, formed in endocrine glands, that affect the functions of specifically receptive organs or tissues… …   Universalium

  • Hormone — Hormones (from Greek Polytonic|ὁρμή impetus ) are chemicals released by cells that affect cells in other parts of the body. Only a small amount of hormone is required to alter cell metabolism. It is also a chemical messenger that transports a… …   Wikipedia

  • Hormone — Epinephrin (Adrenalin), ein Hormon aus der Gruppe der Katecholamine Hormone (von altgriechisch ὁρμᾶν hormān ‚antreiben, erregen‘)[1] sind (bei unterschiedlicher Definition) biochemische …   Deutsch Wikipedia

  • Hormone — I Hormone,   Bezeichnung für körpereigene Wirkstoffe, auch als »Informationsüberträger« oder »chemische Sendboten« bezeichnet, die spezifisch auf bestimmte Organe einwirken. Die Hormone werden mit dem Blut transportiert, koppeln im Gewebe an für… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.